Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Historique du Tennis-Club de Meyrin

 

Le TC Meyrin a été fondé officiellement le 10 décembre 2008, lors de l’assemblée annuelle des abonnés du centre sportif de Maisonnex.
L’idée de faire un historique peut donc paraître un tantinet curieuse. Cependant, le club n’est pas né du néant car il est l’émanation de la commission sportive de la Commune, qui a géré pendant 32 ans (depuis 1985) les activités sportives de compétition (interclubs, tournois, etc…).
Peut-être faudrait-il mieux commencer par le début, à savoir la construction du complexe sportif de Maisonnex en 1969, par un promoteur privé, monsieur Jacques Riond. Les installations tennistiques comprenaient 6 courts en terre battue, 3 courts  en dur (Greenset) et 2 courts couverts à l’année, également en dur. A la même époque, piscine et 2 courts de squash ont été construits.
Les joueuses et joueurs devaient aller se changer dans un local aménagé dans le garage adjacent, qui appartenait également à M Riond. Ce garage à été détruit depuis, en prévision de l'estension de la ligne de tram jusqu'à St-Genis.
Le début des années septante vit s’ériger les vestiaires de la piscine, le sauna, la salle de musculation, le tout recouvert du restaurant.
Le club était donc privé et le restaurant comportait, entre autre, une salle de bridge.
C’est à cette époque que le premier club de tennis de Meyrin a vu le jour et portait le nom cinglant de « Racing club de Genève ». Le premier comité était composé de MM Pierre Bolomey (Président), Norman Eatough (responsable du squash), Jacques Riond (propriétaire), Jean-Claude Messeiller (trésorier) et de Mme Madeleine Messeiller (secrétaire).
Le club organisait des tournois « open » avec la participation de joueurs classés P, équivalent au classement N actuel, et dont le membre le mieux classé (M Jurgen Butkus P3) défendait les couleurs du club.

En 1973, pour des raisons d’échanges de parcelles entre la confédération, le CERN et la commune, le propriétaire c’est vu contraint de céder l’exploitation du centre et c’est l’école club Migros qui a pris la relève. Si cette succession n’a de loin pas été une réussite, puisqu’elle n’a duré qu’une saison, elle a néanmoins laissé des traces indélébiles avec l’arrivée du couple Martine et Gil Delessert à la réception et de Gérard Aubert (le chanteur à la mèche blonde) comme professeur de tennis.


image1image2

 

 

 

Les Delesserts ont pris une retraite bien méritée après plus de trente ans d’activité, et malheuresement Gil est décéde en 2016. Gérard Aubert, lui, à pris sa retraite en 2016, mais est toujours très actif avec sa guitare.

Après l’année Migros, c’est la commune qui a repris la gestion du centre sportif et remis en gérance le fonctionnement du restaurant. Cette situation est toujours en vigueur actuellement. Au début de l’ère « commune de Meyrin », les activités sportives (essentiellement les tournois internes, opens et des tableaux des différents championnats genevois) étaient entièrement pris en charge par les responsables de la réception (Martine et Gil), aidés par des bonnes volontés extérieurs. C’est aussi dans les années quatre-vingt, que l’engouement du tennis était à son comble, et les réservations de courts tenaient du parcours du combattant.
En contre partie, la participation aux tournois internes dépassait facilement les 200 participants, toutes catégories confondues. C’est également à cette époque que furent organisées de superbes soirées, dont les mémorables « TV Meyr-un » et « TV Meyr-deux ». Dans les compétitions et manifestations qui ont connus leurs heures de gloire et qui ont disparus depuis, il faut citer :

  • La coupe « Maisonnex » par équipes de 4, avec des modalités qui ont évolué dans le temps.
  • Le tournoi de double des centenaires (l’âge minimum de l’équipe devait atteindre au moins 100 ans chez les hommes et 90 ans chez les dames).
  • Le tournoi des « bigoudis » et des « pinces ». Chaque participante, respectivement participant, recevait, en fonction de son âge et de son classement, un nombre de bigoudis (ou de pince pour les messieurs) permettant d’annuler un point de l’adversaire.
  • Les rallyes en collaboration avec le TC Vernier.
  • Les 15 olympiades, compétions récréatives par équipe de 3 et comprenant 6 épreuves, dont la dernière dans la piscine. (Voir photo ci-dessous).

image3

 

  • Les 3 triathlons, idem ci-dessus, mais seulement 3 épreuves.
  • Etc…

D’autres manifestations ont survécu au ravage du temps, à savoir :

  • Le challenge de la commune de Meyrin, tournoi open, dames et messieurs, pour R9/R5.
  • Le tournoi d’automne en salle réservé aux juniors, ex tournoi Möwenpick-Cadettt, qui en était à sa 17ème édition en novembre 2008. (Voir photos ci-dessous de la distribution des prix 2008, avec la présence de Guy Forget).

 image4

Sur le plan administratif, c’est en 1985 que la commune a décidé de créer officiellement une commission sportive, chargée de superviser l’ensemble des activités compétition, particulièrement des différents championnats interclubs.
Le premier président de cette nouvelle commission a été M Louis Corminboeuf, pour une année, M Alain Siry (actuellement président d’honneur) de 1986 à 1997, ensuite M Dominique Tranchet de 1997 a 2008, année qui correspond à la fin de l’existence de la commission sportive.

Le nouveau club du TC Meyrin est présidé actuellement par M Raoul Sautter.

Les installations du centre ont également subit plusieurs transformations plus ou moins conséquentes. La première grosse évolution a été, en 1983, le remplacement des surfaces existantes (dure et terre battue) par un recouvrement de conception toute récente pour l’époque, le « omnicourt » ou gazon synthétique. Maisonnex fut donc le premier centre en Suisse à s’équiper de cette surface, ce qui nous a d’ailleurs permis de recevoir Henri Leconte pour un entrainement avant son déplacement à l’open d’Australie. (Voir photos ci-dessous).


image5

Le second gros changement vit la construction, sous l'impulsion du conseiller administratif de l'époque, M Pierre Pachoud, de la nouvelle halle couverte (et 4 court de squash). Cette magnifique réalisation qui fait des envieux partout a été inaugurée le 13 juin 1992, avec un comité d'organisation sous la présidence de Jean-Claude Messeiller.

 

homehistorique

haut de la page

 

Contact : TC Meyrin, 5 chemin de la Berne, 1217 Meyrin
E-mail : tennismeyrin@bluewin.ch
Tél secrétariat TC Meyrin : 022.782.87.11